01 février, 2015

Un Magnum sinon rien


Une semaine que j'ai rien posté ici. ce blog est une vraie ancre flottante. mais je ne vais pas vous abandonner comme ça. je ne vais pas faire comme Google, qui laisse blogger péricliter.
Je vous est trouvé une sortie indispensable, un truc a faire en famille, d'un petit coup de RER B. y a que les jeunes friqués  zé limités du bulbe de réacs pour compter monter à Paname en voiture.
Mais je digresse, pour changer.
Donc il s'agit d'une exposition photo, à  la mairie de Paris, hein, à celle d'Aulnay sous y a plus rien depuis des mois.
Une exposition gratuite,sur les photographes de l'agence Magnum, eux la

Si vous aimez la photo, et la ville lumière, qui n'a jamais autant mérité son nom que dans la dernière décennie,  vous ne pouvez manquer cet événement.
voila mon avis!
bon évidemment on a pas le droit de prendre des photos. mais ici on est dans la flibuste. les interdits,hein, c'est bon pour les bacs plus six ;.)
donc trois extraits pour vous mettre l'eau à,la bouche, et pour vous poussez à sortir
d'abord, mais c'est un choix très personnel cette photo de robert Capa sur le premier Mai 1920, en sortie de la guerre de quatorze avec ce barbu qui ferait des envieux chez les sapeurs de la légion et qui ridiculise pour toujours tout les autres que ce soit ces djeun's hipsters si branchouille, ou les neuneus moyenâgeux. A votre avis c'est son fils ou  son  petit fils, le petit garçon au point tendu ?

je vous le dit son fils, les plus jamais ça étaient des gens marqués. quatre ans de boue et de rats ça ne se change pas en deux ans.
pour continuer je vous ai mis notre banlieue. un extrait de  photo de rené Burri. Avez vous vu la photo est toujours la. la barre, elle a disparue.


A yé je vous sent intéressé. vous n'êtes pas au tiers de vos découvertes si vous tentez le voyage.
Pour faire plaisir a mon commentateur baba préféré, je vous met les événements, je suis sur qu'il va avoir un truc à dire hein jean-louis ? une image de Bruno Barbey.
Moi ce que je me souviens , c'est plus d'essence, la pagaille ! j'imagine les culs-de-jatte d'aujourd'hui. Et puis c'est la mode de la blogowar, c'est juste pour dire que j'adore ça .
la baston pour plus de justice.

Alors a yé , je vous ai décidé à bouger votre immobile popotin. vous avez raison , c'est le truc à ne pas manquer. bon ici on termine toujours en chanson.
juste encore une Photo de Nicolas Tikhomiroff, avant le morceau de la môme.
je vous aime, bonne semaine