20 mars, 2015

Un Courlu, once again.

Bon en ce vingt mars, pour l'arrivée du Courlu on est gâté.
Déjà on a une éclipse de soleil. Cela va très certainement exciter une demie douzaine d'arriérés de quelques cultes néandertalien. Les éclipses sont un moment spécial. Surtout pour les oiseaux, ils se taisent d'un coup, apeurés par ce nocturne intempestif. Le silence a alors des résonances étranges. Enfin si vous êtes ailleurs qu'en ville. la c'est les fadas dont il faudra vous méfier.
Mais un éclipse un jour de kurlu. Ça c'est du signe pour ces mécréants de pirates. Et puis il y a cette marée du siècle, de quoi alimenter mes superstitions endémiques .
En parlant d'endémique y à la pollution cette semaine qui s'invite aussi. à Paris comme ailleurs. Ce qui m'étonne encore c'est ces jeunes qui vivent dans le passé. j'en ai lu un sur twitter, un vrai champion,
je veux pas le stigmatiser le bébé, je le floute.
Mais en fait sur tout ça,  je prend des distances, à mon âge ce jour, c'est juste la victoire sur l'hiver.
Un Courlu, once again.
Pour fêter ça. j'aurai pu choisir la ville de naissance de ce mouvement ou d'ailleurs sa commémoration est entrée dans les coutumes locale et joyeusement fêtée.
Mais on ne doit JAMAIS regarder par dessus son épaule gauche.
Le passé est un nid tout gris.
Alors je pense taper l'incruste dans la meilleure taverne à l'est de la tortue, qui porte aussi un nom prédestiné pour un jour ou la lune se la pète, j'ai nommé la Comète.
Il y a la, une réunion des pires coupe jarrets du ternet. La plupart sont des corsaires plus ou moins assermentés, grands pourfendeurs de ces limités de droite devant l'éternel.
A peine deux jours avant un scrutin qui s'annonce mémorable, pensez donc avec tout ces azimutés que l'astre aura chamboulés.
Oui je pense que je fais faire ça, une virée au kremlin des blogs, seul endroit IRL ou on peut boire des bières (avec modération cela va de soi) avec de vrais blogueurs bavards et sympathiques.
bon voila un méli-mélo de note bien nawak , tant pis,j'ai fait mes liens. joyeux Courlu les gens, et on s'offre un petit morceau de slowhand qui vient te taper une dizaine